Réunis en coordination - Les pharmaciens de l’Aisne sensibilisent les patients à leurs difficultés

Réunis en coordinationLes pharmaciens de l’Aisne sensibilisent les patients à leurs difficultés

27.01.2014
  • Les pharmaciens de l’Aisne sensibilisent les patients à leurs difficultés - 1

FACE À UN CONTEXTE économique difficile pour les officines, les pharmaciens de l’Aisne mènent un mouvement de contestation. Depuis décembre, les titulaires ont mis en place une campagne d’affichage et une pétition pour sensibiliser les patients. La communication est bien reçue par la population qui découvre avec le slogan « une pharmacie ferme tous les trois jours, et la vôtre, c’est pour quand », que l’image d’Épinal qu’ils ont du pharmacien est erronée.

« Nos patients nous...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Croix pharmacie

Gardes : l’indemnité d'astreinte passe à 175 euros

L'indemnité d'astreinte des gardes des pharmacies d'officine, pour les nuits, les dimanches et les jours fériés, passe de 150 à 175 euros. Cette augmentation, actée par l'avenant n° 11 de la convention, se fait en deux temps :... Commenter

Partenaires