Une visite de l’Herbier national rénové - Le plus grand herbier du monde nous ouvre ses portes

Une visite de l’Herbier national rénovéLe plus grand herbier du monde nous ouvre ses portes

Didier Doukhan
| 27.01.2014

Croulant sous le poids de ses 8 millions de spécimens végétaux, l’Herbier national, situé au Jardin des Plantes à Paris, avait bien besoin d’une cure de jouvence. Arrivé récemment à terme, le long chantier de sa rénovation nous offre aujourd’hui de découvrir la plus grande collection raisonnée de plantes et de champignons du monde dans un espace totalement repensé. Au lendemain de son inauguration, le « Quotidien », qui a eu le privilège d’une visite guidée, vous invite à tourner les plus belles pages de cette impressionnante encyclopédie végétale.

  • Odile Poncy : " Le nom d’espèce n’est pas la seule information utile »
  • Le plus grand herbier du monde nous ouvre ses portes - 2
  • Le plus grand herbier du monde nous ouvre ses portes - 3
  • Le plus grand herbier du monde nous ouvre ses portes - 4

VISITER les salles d’archives de l’Herbier national, c’est un peu comme contempler un ciel étoilé. Il y a les étoiles qui continuent de briller alors qu’elles sont déjà éteintes, et celles qu’on ne voit pas encore et qui existent pourtant déjà. L’impressionnante collection, qui compte plus de 8 millions de spécimens végétaux, contient en effet des espèces désormais disparues. Heureusement, de nouveaux spécimens et de nouvelles espèces viennent chaque année enrichir ce fond inestimable du...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
emploi

À la Une Congés d'été : où sont passés nos remplaçants ? Abonné

La recherche d’un remplaçant estival pour que le titulaire puisse s’échapper quelques semaines de son officine ne porte pas toujours ses fruits. Si les uns estiment que trouver un remplaçant est de plus en plus difficile – voire impossible – d’autres jugent que la situation est identique d’une année sur l’autre. Mais aucun ne nie la difficulté. Commenter

Partenaires