Le marché de l’automédication en baisse en 2013

Le marché de l’automédication en baisse en 2013

Anne-Gaëlle Moulun
| 22.01.2014
  • medicament comprime cachet gellule

Pour la première fois depuis 2009, le marché de l’automédication a baissé en 2013, de 3 % et valeur et de 4 % en volume. Les ventes totales de médicaments d’automédication se sont élevées à 2,123 milliards d’euros, en prix public TTC, et à 465 millions d’unités. C’est ce que révèle le 12e baromètre de l’AFIPA*, l’association des industriels pour une automédication responsable. « C’est un retournement de la tendance, sur un marché qui était en croissance depuis cinq ans », s’inquiète Pascal Brossard, président de l’AFIPA. En revanche, le marché des dispositifs médicaux augmente de 4,3 %, avec des ventes atteignant 621,7 millions d’euros, et celui des compléments alimentaires d’automédication croît de 6,2 % (606,1 millions d’euros). Ces bons résultats tirent vers le haut le chiffre d’affaires des produits du « selfcare », comprenant les médicaments, les dispositifs médicaux et les compléments alimentaires d’automédication : il s’élève à 3,351 milliards d’euros en 2013, avec 589 millions d’unités vendues.

*Étude réalisée sur le panel Xpr-SO de Celtipharm, constitué de 3 004 pharmacies représentatives du parc officinal français.
Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Bilan de médication : mission possible ! Abonné

Certains pharmaciens hésitent encore à s’aventurer dans les bilans partagés de médication. Ils craignent des difficultés dans le recrutement des patients, l'engagement de leur responsabilité et le manque de temps pour réaliser cette nouvelle mission. Tour d’horizon des freins qui subsistent et des pistes pour les lever. Commenter

Partenaires