Médicaments sur Internet : une pratique marginale, mais les mentalités évoluent

Médicaments sur Internet : une pratique marginale, mais les mentalités évoluent

Jacques Gravier
| 21.01.2014
  • Médicaments sur Internet : une pratique marginale, mais les mentalités évoluent - 1

Selon une étude PHR/IFOP, 30 % des Français se montrent favorables à l’achat de médicaments en ligne, contre 13 % d’entre eux un an auparavant. Mais si l’intention d’acheter est en forte hausse, un an après l’autorisation faite aux pharmaciens de vendre des médicaments sur Internet, seulement 4 % des répondants indiquent avoir tenté l’expérience. La pratique reste donc très marginale, ce qui est dû à l’absence de conseil du pharmacien (38 %) et un manque de confiance dans ce type d’achats (57 %). « Les Français veulent que leurs achats, y compris ceux en médicaments, soient économiques et pratiques. Cependant, la contrefaçon de médicaments vendus sur Internet a attisé la méfiance des Français. Le pharmacien doit, en ce sens, inciter à la prudence et orienter les Français vers des produits sûrs et efficaces », explique Lucien Bennatan, président du Groupe PHR.

*L’étude a été réalisée du 26 septembre au 1er octobre 2013, sur Internet, auprès d’un échantillon représentatif de 1 003 personnes.
Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Conseil d'Etat

Communication : le Conseil d’État desserre l'étau

Dans une étude rendue publique hier, le Conseil d’État préconise la suppression de l'interdiction de la publicité pour les professionnels de santé, y compris pour les pharmaciens, du code de la Santé publique. Il se déclare même... 1

Partenaires