Des professionnels de santé au service de l’urgence sanitaire - Exercice avec des pharmaciens volontaires

Des professionnels de santé au service de l’urgence sanitaireExercice avec des pharmaciens volontaires

Anne-Gaëlle Moulun
| 12.11.2013

Un tremblement de terre au Chili, un appel à l’aide à l’État français et les réservistes de l’EPRUS peuvent entrer en action en quelques heures. Ces professionnels de santé sont formés à l’exercice de leur métier dans des contextes de crises et peuvent intervenir en France ou à l’étranger. Rencontre sur le terrain.

  • Elisabeth Sauner-Schuller, titulaire à Mulhouse, a participé à un exercice de mise en situation...
  • Des professionnels de santé au service de l’urgence sanitaire - Exercice avec des pharmaciens volontaires-2
  • Des professionnels de santé au service de l’urgence sanitaire - Exercice avec des pharmaciens volontaires-3

NOUS SOMMES au Chili. Un tremblement de terre s’est produit dimanche à 8 h 32. Le mercredi suivant, 47 réservistes de l’Établissement de préparation et de réponse aux urgences sanitaires (EPRUS) sont déployés sur la zone sinistrée. C’est l’État français qui les a envoyés sur place, à la demande de l’État chilien. Ils sont installés dans une zone sécurisée, à 100 km de l’épicentre du séisme. Les infrastructures sont détruites et ils doivent se débrouiller avec les moyens du bord et le...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Croix pharmacie

Gardes : l’indemnité d'astreinte passe à 175 euros

L'indemnité d'astreinte des gardes des pharmacies d'officine, pour les nuits, les dimanches et les jours fériés, passe de 150 à 175 euros. Cette augmentation, actée par l'avenant n° 11 de la convention, se fait en deux temps :... Commenter

Partenaires