Les autotests rapides du Sida arrivent en France en 2014

Les autotests rapides du Sida arrivent en France en 2014

Didier Doukhan
| 08.11.2013
  • Les autotests rapides du Sida arrivent en France en 2014 - 1

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a déclaré jeudi que les autotests permettant à une personne de savoir si elle est porteuse du virus du Sida (VIH) devraient être disponibles en France à partir de 2014. « J’ai donné le feu vert à la demande des autorisations nécessaires pour ces autotests qui permettront à une population limitée mais bien identifiée de pouvoir pratiquer des tests », a précisé la ministre.

Les populations visées sont celles qui échappent pour l’instant à toutes les campagnes de dépistage en raison de leur précarité, de leur marginalité ou encore par déni de leurs propres comportements à risque.

Ces tests n’ont pas vocation à remplacer les campagnes de dépistage vers les populations les plus à risque comme les hommes homosexuels ou les femmes migrantes, mais s’adressent à ceux « qui ne souhaitent pas se rendre dans les centres de dépistage ou les hôpitaux », a expliqué la ministre.

Disponibles depuis 1996 aux États-Unis, ils permettraient, en France, de découvrir 4 000 séropositivités et d’éviter 400 nouvelles infections par an.

Les autotests permettent à partir d’un simple échantillon de sang ou bien de salive de donner un résultat rapide sur la présence d’anticorps spécifiques produits en cas d’infection par VIH. Mais ces anticorps ne sont détectables avec fiabilité que deux à trois mois après la transmission du virus.

On ne sait pas encore si ces tests seront délivrés par les officines de ville, mais Marisol Touraine avait clairement évoqué cette possibilité devant les pharmaciens lors du salon Pharmagora 2013 en avril dernier.

Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Être adjoint en 2017-0
Dossier web

Être adjoint en 2017

Entretien pharmaceutique, dépistage, conciliation médicamenteuse... Les adjoints peuvent s'investir dans de nombreuses missions. Ils peuvent aussi, depuis quelques mois, acquérir jusqu'à 10 % des parts d'une officine dans laquelle ils exercent.

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.