Un entretien avec le directeur de l’ANSM - Pr Dominique Maraninchi : « Dépassionner le débat sur le médicament »

Un entretien avec le directeur de l’ANSMPr Dominique Maraninchi : « Dépassionner le débat sur le médicament »

14.03.2013

Depuis février 2011, le Pr Dominique Maraninchi dirige l’Agence du médicament (ANSM ex-AFSSAPS). Pour la première fois, il répond dans le « Quotidien du Pharmacien » aux principales questions que se posent les officinaux en matière de sécurité du médicament, de pharmacovigilance ou de bon usage. Avec franchise et détermination, il explique également comment l’ANSM accompagne les missions d’information et de surveillance assurées par le réseau officinal.

  • " L’objectif final, c’est de rétablir la confiance »
LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN. - L’information du public sur le médicament passe essentiellement par les médias au décours des grandes crises sanitaires, avec les dérives que l’on connaît. Comment l’ANSM peut-elle corriger certains messages erronés ou outranciers ?

PR DOMINIQUE MARANINCHI. - Le rôle de l’Agence est d’informer en flux continu. Notre premier objectif étant d’accentuer notre stratégie d’information en essayant de la cibler selon les publics qu’elle concerne. Parce qu’une bonne...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Salaires

Hausse de la valeur du point

La valeur du point officinal passe à 4,425 euros. Les partenaires sociaux de la branche viennent en effet de négocier un accord sur les salaires, à l’issue de la commission mixte paritaire qui s’est tenue le 15 janvier 2018. «... Commenter

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.