Risques sanitaires - Encourager la transparence pour rétablir la confiance

Risques sanitairesEncourager la transparence pour rétablir la confiance

07.02.2013

« Les citoyens européens peuvent-ils faire confiance aux autorités et institutions sanitaires pour les protéger face aux risques sanitaires ? » Florent Saint Martin, professeur associé à Sciences Po Paris et ancien assistant parlementaire au Parlement européen, s’est penché sur la question dans le cadre d’une conférence organisée par la revue « Prescrire ».

  • Les agences sanitaires européennes jugées trop perméables aux conflits d’intérêts

SELON Florent Saint Martin, professeur associé à Sciences Po Paris, les récents scandales liés à des médicaments ou à des dispositifs médicaux ont mis en évidence « de profonds dysfonctionnements » au niveau des agences sanitaires européennes. Il estime que le « système de gestion des risques sanitaires a longtemps été trop imperméable aux exigences de transparence, tout en étant trop perméable aux conflits d’intérêt ». Il pointe notamment la difficulté d’accès du public aux données...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Bilan de médication : mission possible ! Abonné

Certains pharmaciens hésitent encore à s’aventurer dans les bilans partagés de médication. Ils craignent des difficultés dans le recrutement des patients, l'engagement de leur responsabilité et le manque de temps pour réaliser cette nouvelle mission. Tour d’horizon des freins qui subsistent et des pistes pour les lever. Commenter

Partenaires