L’art d’être vulnérable - Sortir du terrier ?

L’art d’être vulnérableSortir du terrier ?

31.01.2013

Quelle attitude choisir devant l’angoissante réalité ? Se calfeutrer ? S’élancer vers la conquête des pouvoirs ? Ou relire Kafka... C’est un peu ce à quoi nous invite Fabrice Midal, philosophe et critique d’art, dans un pénétrant essai.

  • Sortir du terrier ? - 1

BEAUCOUP d’entre nous, par ces temps d’individualisme forcené, ont choisi de se protéger du monde extérieur. Entre autres détails, il faut trois codes pour parvenir à leur appartement. Dans l’une de ses nouvelles, « le Terrier », Franz Kafka décrit un animal qui a trouvé son chez soi dans un trou dans la terre. Il y est bien, même si la possibilité d’un trou creusé à l’autre extrémité l’angoisse.

Le terrier, c’est, bien sûr, dit Fabrice Midal, la tentation du solipsisme, dans lequel...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Réunion

À la Une Gestion de la formation : les dessous d'un choix Abonné

La Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) et quatre syndicats de salariés viennent de conclure un accord de branche désignant l’OPCO des services de proximité, de l’artisanat et des professions libérales, alias OPCO Pepss, comme nouvel opérateur de compétences. Celui-ci sera chargé d'organiser et de gérer la formation professionnelle et l'apprentissage des salariés de... 5

Partenaires