Histoire de la pharmacie - Le laboratoire explosif de Guillaume-François Rouelle (1703-1770)

Histoire de la pharmacieLe laboratoire explosif de Guillaume-François Rouelle (1703-1770)

14.01.2013

Une explosion fait voler les vitres en éclat. Badauds et étudiants s’échappent du laboratoire, emmenant sous le bras des femmes distinguées en robe. Le chimiste ne cesse pas pour autant de parler, sauf à constater avec effroi que sa perruque et ses manchettes se sont volatilisées et qu’une légère odeur de brûlé plane dans l’air. L’expérience de l’inflammation de l’huile de térébenthine par l’acide nitrique est terminée. Les cours de Guillaume-François Rouelle font du bruit ! Au sens propre comme au figuré !

  • Guillaume-François Rouelle (salle des Actes de la faculté de pharmacie de Paris)

QUELLE IMAGE a donc laissé ce célèbre apothicaire du siècle des Lumières, dont certains redoutaient les critiques acerbes, et qui, pour d’autres, ne fut pas moins que l’apôtre de la chimie moderne ? Le personnage est double, difficile à cerner, en même temps génial et trop extravagant.

Sa vie, c’est presque tout le XVIIIe siècle, une époque où la philosophie hésite entre cartésianisme et passions, où la chimie se cherche et fascine le public. Il ne manque pas grand-chose pour que...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Automédication

La fin des marques ombrelles : un danger pour l'automédication ?

Pascal Brossard, vice-président de l’AFIPA, craint que la fin des marques ombrelles et la disparition des noms de fantaisie sur les emballages des médicaments d'automédication ne représentent des freins au développement de ce... 18

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.