Un sommet contraint au succès - Europe : l’accord quand même

Un sommet contraint au succèsEurope : l’accord quand même

02.07.2012

Le Conseil européen, réuni à Bruxelles en fin de semaine dernière a conclu un accord à l’arraché à l’aube de vendredi : il a décidé de recapitaliser les banques directement via le Fonds de soutien européen (FESF) ou le Mécanisme de solidarité (MES), ce qui devrait lever la menace qui pèse sur l’Espagne et l’Italie ; il prévoit à long terme une union bancaire qui contrôlera les banques européennes ; il lance un projet de 120 milliards (1 %) du produit intérieur brut (PIB) européen pour des travaux de restructuration.

  • Les dirigeants européens étaient condamnés à s’entendre

L’ACCUEIL des marchés a été enthousiaste, même si la plupart des points épineux sont restés sans solution, notamment la création des eurobonds, dont la chancelière allemande, Angela Merkel, ne veut pas entendre parler. Elle demande au préalable une convergence des politiques fiscales et budgétaires, ce qui revient à dire que, selon elle, les eurobonds (une mutualisation des dettes nationales) n’existeront que lorsque les pays qui empruntent à des taux élevés auront procédé à l...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Gilets jaunes

Opération « gilets jaunes » : comment les répartiteurs se préparent

Face au mouvement de contestation d’envergure annoncé sur l’ensemble du territoire, la profession s’interroge sur les conditions d’approvisionnement dans la journée de samedi. Les grossistes-répartiteurs sont sur le pied de... 2

Partenaires