Résidus médicamenteux dans l’eau - Les Suédois inventent l’ordonnance écolo

Résidus médicamenteux dans l’eauLes Suédois inventent l’ordonnance écolo

18.06.2012

La Suède a mis en place un outil qui permet aux prescripteurs, à effet thérapeutique équivalent, de choisir des médicaments à moindre impact environnemental, donc moins nocifs pour la santé humaine. Un modèle à suivre ?

  • Les médicaments sont désormais classés comme des polluants émergents

PAS QUESTION, bien sûr, de se passer des médicaments mais, comme la population mondiale augmente et vieillit, leur consommation ne cesse d’augmenter et, par voie de conséquence, leur impact sur l’environnement, l’eau en particulier, devient de plus en plus préoccupant. « Le problème est connu de longue date, mais avec les progrès des méthodes analytiques, la littérature sur le sujet s’est multipliée depuis les années 2000. Les médicaments sont maintenant considérés comme des polluants...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
formation

DPC : 88 % des titulaires se sont formés sur 3 ans

Plus de 24 000 titulaires ont effectué au moins une formation validant pour le DPC sur la période triennale 2017-2019. L’heure du bilan du développement professionnel continu (DPC) a sonné, en cette fin de période triennale... Commenter

Partenaires