Les génériques aussi efficaces que les princeps selon la CNAM - L’étude qui met fin aux rumeurs

Les génériques aussi efficaces que les princeps selon la CNAML’étude qui met fin aux rumeurs

11.06.2012

Dans un contexte de polémique autour de la qualité et de l’efficacité des génériques, l’assurance-maladie a mené une étude d’envergure sur 100 000 patients traités par la simvastatine 20 mg. Ses conclusions : les bénéfices pour les malades en termes de réduction d’événements cardio-vasculaires graves et de décès sont les mêmes, qu’ils aient reçu le générique ou le princeps. Des résultats qui devraient donner des arguments solides aux officinaux pour faire accepter les génériques, à l’heure où le taux de substitution s’érode.

  • L’efficacité du générique semblable à celle du princeps. CQFD.

LES GÉNÉRIQUES sont régulièrement la cible d’attaques venues de tous horizons. Parfois de l’industrie pharmaceutique, dès lors qu’elle se sent menacée par une échéance brevetaire importante, comme l’expliquait récemment au « Quotidien » le président du GEMME*, Pascal Brière (notre édition du 24 mai). D’autres fois par les prescripteurs qui, après plus de dix ans, acceptent toujours difficilement le droit de substituer accordé aux officinaux. Et l’on voit régulièrement fleurir une étude ou...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Être adjoint en 2017-0
Dossier web

Être adjoint en 2017

Entretien pharmaceutique, dépistage, conciliation médicamenteuse... Les adjoints peuvent s'investir dans de nombreuses missions. Ils peuvent aussi, depuis quelques mois, acquérir jusqu'à 10 % des parts d'une officine dans laquelle ils exercent.

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.