TOURISME - Irlande du Nord - « Le Titanic » va renflouer Belfast

TOURISME - Irlande du Nord« Le Titanic » va renflouer Belfast

24.05.2012

Après des décennies d’une guerre civile cruelle et interminable, la capitale de l’Irlande du Nord est en train de faire revenir les visiteurs, attirés par les lieux qui portent la marque du légendaire transatlantique.

  • Belfast attend les visiteurs
  • Les murs se souviennent
  • Carrick-a-Rede
  • Le château de Belfast
  • La Chaussée des géants

« LE NOM et la chose demeureront un monument et un avertissement à l’arrogance humaine », avait prédit l’évêque de Winchester quelques jours après la tragédie. Le prélat s’est bien trompé : jamais une telle catastrophe n’a suscité une telle fascination. À l’occasion du centenaire du naufrage de l’orgueil de la White Star Line, Belfast a transformé ses docks en parc d’attractions dédié au Versailles des mers. On avait tout dit, aujourd’hui on visite.

La titanicmania s’est installée à...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
coupable

À la Une Pénuries de médicaments : qui est coupable ? Abonné

Les ruptures d'approvisionnement en vaccin antigrippal que rencontrent actuellement les pharmaciens remettent sur les devants de la scène les propositions du rapport sénatorial sur les pénuries de médicaments et de vaccins. Et font émerger diverses pistes, dont une meilleure utilisation du DP-Ruptures pour identifier les causes de ces pénuries. Commenter

Partenaires