Pr Michel Blanchot, réserviste à l’EPRUS - Un pharmacien en mission à Brazzaville

Pr Michel Blanchot, réserviste à l’EPRUSUn pharmacien en mission à Brazzaville

16.04.2012

Le 4 mars, une explosion à Brazzaville fait plus de 200 morts et des milliers de blessés. Moins de 48 heures plus tard, des réservistes français de l’Établissement de préparation et de réponse aux urgences sanitaires (EPRUS) sont sur place pour apporter leur aide médicale et pharmaceutique. Parmi les 19 professionnels de santé qui composent cette mission, un pharmacien, Le Pr Michel Blanchot est le seul pharmacien de cette mission de 19 professionnels de santé. Il raconte.

  • Deux jours après l’explosion, 20 caisses de matériel et 2,5 tonnes de médicaments arrivaient à...

DIMANCHE 4 MARS 2012, le dépôt de munitions d’une caserne d’un régiment de blindés explose à Brazzaville. Dès les premières heures, on parle d’une centaine de morts, d’un millier de blessés et d’un quartier entier soufflé par l’explosion. Très rapidement, le gouvernement congolais appelle à l’aide ; il se tourne notamment vers l’État français qui lui répond favorablement. C’est typiquement le genre de situation qui demande l’intervention de l’EPRUS, l’Établissement de préparation et de...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 10

Partenaires