Prévention des contrefaçons - Un système européen de traçage des médicaments

Prévention des contrefaçonsUn système européen de traçage des médicaments

23.02.2012

La Direction européenne de la qualité du médicament (DEQM) vient de mettre au point un dispositif européen de traçage des boîtes de médicaments, destiné à renforcer la sécurité de la chaîne pharmaceutique et la prévention des contrefaçons, y compris pour les ventes par Internet. Elle souhaite que de nombreux pays adoptent ce système, et plaide pour des dispositifs de traçage harmonisés sur l’ensemble du continent.

  • Sécuriser la chaîne du médicament en suivant les boîtes à la trace

ACTUELLEMENT, seulement cinq pays européens disposent d’un dispositif national de traçage des médicaments pour lutter contre la contrefaçon : la France a mis au point un système de traçage de lots, tandis que la Belgique, l’Italie, la Grèce et la Turquie effectuent un traçage au niveau des boîtes. Le système eTACT, mis au point à la DEQM, fonctionne par sérialisation de masse. Les emballages individuels de médicaments seront dotés par le fabricant d’un identifiant unique (UMI), permettant...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Bilan de médication : mission possible ! Abonné

Certains pharmaciens hésitent encore à s’aventurer dans les bilans partagés de médication. Ils craignent des difficultés dans le recrutement des patients, l'engagement de leur responsabilité et le manque de temps pour réaliser cette nouvelle mission. Tour d’horizon des freins qui subsistent et des pistes pour les lever. Commenter

Partenaires