Régénérer un organe grâce à l’électricité - Les yeux plus gros que le ventre

Régénérer un organe grâce à l’électricitéLes yeux plus gros que le ventre

30.01.2012
  • Les yeux plus gros que le ventre - 1

LES PHYSIOLOGISTES pensaient jusqu’alors que seuls les neurones et les fibres musculaires étaient amis de l’électricité. La découverte du biologiste américain Michael Levin, de l’université de Tufts, à Medford, Massachusetts, montre que d’autres cellules et d’autres organes témoignent, durant leur croissance, du rôle déterminant du potentiel électrique local. Une expérience étonnante menée sur le xénope du Cap (grenouille très utilisée en laboratoire) a permis de faire croître à l...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
OTC

À la Une L'automédication à la recherche d'un second souffle Abonné

Marché en berne, définition floue, voire négative, défiance des usagers, concurrence de produits sans AMM et hors monopole : l'automédication semble en mauvaise posture. Pourtant, des nouvelles stratégies industrielles et commerciales laissent espérer un sursaut à ce segment qui doit encore trouver sa place dans le parcours de soins. 2

Partenaires