Histoire de la pharmacie - Jacques-François Demachy (1728-1803), le persifleur des apothicaires

Histoire de la pharmacieJacques-François Demachy (1728-1803), le persifleur des apothicaires

21.11.2011

La vipère, ça connaît nos ancêtres les apothicaires. Certains utilisaient sa chair, « le principal fondement de la thériaque » d’après le dictionnaire de Furetière, d’autres son sang. Au sujet de l’apothicaire Jacques-François Demachy, c’est autre chose. Il fut ce qu’on appelle une « langue de vipère ».

  • Portrait de Jacques-François Demachy, salle des Actes, faculté de médecine de Paris

NOMBREUX sont les articles scientifiques à la lecture desquels on découvre un pharmacien certes doué mais doublé d’un caractère égocentrique et jaloux, n’hésitant pas à écrire pamphlets et des satires sur ses confrères. Paul Dorveaux dira qu’un seul de ses ouvrages, « L’art du distillateur d’eaux-fortes » (1773), mérite d’être tiré de l’oubli. Et Léo-Gabriel Toraude, le célèbre pharmacien-historien qui écrivit les biographies de tous les plus grands de la profession, s’exprima sur Demachy...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Bilan de médication : mission possible ! Abonné

Certains pharmaciens hésitent encore à s’aventurer dans les bilans partagés de médication. Ils craignent des difficultés dans le recrutement des patients, l'engagement de leur responsabilité et le manque de temps pour réaliser cette nouvelle mission. Tour d’horizon des freins qui subsistent et des pistes pour les lever. Commenter

Partenaires