Répartition pharmaceutique - Celesio veut retrouver la confiance des pharmaciens allemands

Répartition pharmaceutiqueCelesio veut retrouver la confiance des pharmaciens allemands

10.11.2011

Pour avoir misé, sans succès, sur la constitution de chaînes pharmaceutiques en Allemagne et en Europe, le grossiste Celesio a largement écorné son image auprès des officinaux d’Outre-Rhin, qui ont été nombreux à lui tourner le dos. Aujourd’hui, le groupe fait profil bas et propose aux pharmaciens des partenariats fondés sur la confiance… mais qui suscitent encore un certain scepticisme de la part de la profession.

  • Celesio veut retrouver la confiance des pharmaciens allemands - 1

CELESIO, qui possède de nombreux établissements de grossistes-répartiteurs à travers le monde, et notamment l’Europe, dont l’OCP en France, a mené ces dernières années une politique ambitieuse d’expansion et de rachats, mais s’est attiré les foudres d’un grand nombre de pharmaciens allemands, notamment après avoir racheté, en 2007, la pharmacie virtuelle DocMorris, puis tenté d’en faire une véritable chaîne. Deux ans plus tard, l’arrêt de la Cour de Justice européenne interdisant la...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Être adjoint en 2017-0
Dossier web

Être adjoint en 2017

Entretien pharmaceutique, dépistage, conciliation médicamenteuse... Les adjoints peuvent s'investir dans de nombreuses missions. Ils peuvent aussi, depuis quelques mois, acquérir jusqu'à 10 % des parts d'une officine dans laquelle ils exercent.

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.