Politiques de prix et de remboursement des médicaments - Le rapport au vitriol de la Cour des comptes

Politiques de prix et de remboursement des médicamentsLe rapport au vitriol de la Cour des comptes

12.09.2011

Dans son rapport sur l’application des lois de financement de la Sécurité sociale, la Cour des comptes pointe les incohérences du système de fixation des prix et du remboursement des médicaments, ainsi que le retard français en matière de génériques.

  • Didier Migaud, premier président de la Cour des comptes

AVEC un déficit de 29,8 milliards d’euros pour le régime de base et le fonds de solidarité vieillesse, la Sécurité sociale « est un trésor plus fragile que jamais », a souligné Didier Migaud, premier président de la Cour des comptes, lors de la présentation du rapport sur l’application des lois de financement de la Sécurité sociale. Le document souligne que le déficit record de 2010 n’est pas seulement dû à la crise, qui explique un peu moins de la moitié du déficit global du régime...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
OTC

À la Une L'automédication à la recherche d'un second souffle Abonné

Marché en berne, définition floue, voire négative, défiance des usagers, concurrence de produits sans AMM et hors monopole : l'automédication semble en mauvaise posture. Pourtant, des nouvelles stratégies industrielles et commerciales laissent espérer un sursaut à ce segment qui doit encore trouver sa place dans le parcours de soins. 2

Partenaires