Ces malades qui refusent le dossier pharmaceutique - À l’hôpital, les patients VIH sont les plus réticents

Ces malades qui refusent le dossier pharmaceutiqueÀ l’hôpital, les patients VIH sont les plus réticents

26.04.2011

L’expérimentation ville-hôpital du dossier pharmaceutique (DP) a pris fin en mars. Une enquête évaluant ses usages et son impact sur le terrain, menée pendant quatre mois par l’Ordre des pharmaciens*, éclaire sur les raisons des refus d’ouverture de DP à l’hôpital.

  • A l’hôpital, les refus enregistrés sont plus souvent définitifs qu’en ville

NUL NE LE CONTESTE aujourd’hui, le dossier pharmaceutique est un succès. En seulement quelques années, l’outil professionnel a fait les preuves de son efficacité et de sa fiabilité (voir ci-dessous). À tel point que les médecins, qui voient à peine arriver le très attendu dossier médical personnel (DMP), reconnaissent jusqu’à l’envie la réussite du dispositif mis au point par les potards. Pourtant, le DP, déjà à l’aise en ville, doit encore investir l’hôpital pour atteindre une efficacité...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
CA

Sévère réquisitoire contre les compléments alimentaires de l'hiver

Dans un numéro hors-série paru ce jeudi 10 octobre, le magazine « 60 millions de consommateurs » a passé au crible 120 compléments alimentaires parmi les plus vendus en hiver. Pour son numéro hors-série (novembre - décembre... 3

Partenaires