LIVRES - Les apprentis sorciers de la fiction

LIVRESLes apprentis sorciers de la fiction

14.04.2011

Demain est incertain. Ce sont les auteurs amateurs de frissons qui le déclinent avec pléthore de romans d’anticipation à court terme ou même d’actualité brûlante, dans lesquels les médecins et les scientifiques jouent les premiers rôles. À prendre et à laisser !

  • Les apprentis sorciers de la fiction - 1
  • Les apprentis sorciers de la fiction - 2
  • Les apprentis sorciers de la fiction - 3
  • Les apprentis sorciers de la fiction - 4
  • Les apprentis sorciers de la fiction - 5
  • Les apprentis sorciers de la fiction - 6
  • Les apprentis sorciers de la fiction - 7

DANS « l’Année du rat » (1), Régis Descott, qui s’est imposé parmi les auteurs de thrillers avec « Pavillon 38 », « Caïn et Abel » ou « Obscura », rompt avec l’univers de la folie et de la psychiatrie et situe son récit dans quelques décennies. Après un troisième conflit mondial déclenché pour des questions de religion, Paris est devenu une mégalopole peuplée d’adeptes du « Jouv X », qui offre la jeunesse éternelle ou presque. Après la découverte des corps horriblement mutilés d’une...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Croix pharmacie

Gardes : l’indemnité d'astreinte passe à 175 euros

L'indemnité d'astreinte des gardes des pharmacies d'officine, pour les nuits, les dimanches et les jours fériés, passe de 150 à 175 euros. Cette augmentation, actée par l'avenant n° 11 de la convention, se fait en deux temps :... Commenter

Partenaires