Prescription en DCI - Xavier Bertrand relance le débat

Prescription en DCIXavier Bertrand relance le débat

24.02.2011

Le ministre de la Santé souhaite que les médecins aient l’obligation légale de rédiger leurs ordonnances en dénomination commune internationale. Du côté des professionnels libéraux, on ne semble plus guère y voir d’inconvénient.

  • Les logiciels professionnels intègrent de plus en plus la fonction DCI

« JE PENSE qu’il faudra un jour imposer la prescription en DCI [dénomination commune internationale]. C’est à vous [les parlementaires] de faire cette proposition, mais je vous dis d’ores et déjà que j’y donnerai un avis favorable. » Ainsi s’est exprimé Xavier Bertrand lors de son audition par la mission parlementaire de l’Assemblée nationale sur le Mediator. L’obligation de prescrire (en tout ou partie) en DCI est un des serpents de mer de la médecine libérale. L’accord conventionnel de...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
non substituable

Les nouvelles règles pour le « non substituable »

Les cas où la mention « non substituable » (NS) peut être apposée sur l'ordonnance par le prescripteur viennent d'être définis par un arrêté paru aujourd'hui au « Journal officiel ». Voulues par la ministre de la Santé, Agnès... 8

Partenaires