Une nouvelle directive du Parlement européen - L’Europe renforce la sécurité des médicaments

Une nouvelle directive du Parlement européenL’Europe renforce la sécurité des médicaments

21.02.2011

L’Union européenne vient d’adopter une série de nouvelles règles destinées à renforcer la sécurité de la chaîne du médicament et à mieux lutter contre les contrefaçons, tant dans les circuits traditionnels que dans le domaine des ventes sur Internet et par correspondance.

LA DIRECTIVE adoptée mercredi dernier par le Parlement européen ne prend pas parti sur l’opportunité d’interdire ou d’autoriser les ventes par Internet, cette décision étant du ressort de chaque État membre, mais impose, en revanche, des règles plus strictes aux pharmacies virtuelles opérant en Europe. Leurs sites devront comporter un logo commun, identique dans toute l’Union Européenne (UE), afin d’aider le public à identifier les pharmacies autorisées. Ils comporteront aussi un lien...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Buzin

À la Une Agnès Buzyn, le nouveau visage de la Santé Abonné

Nommée ministre des Solidarités et de la Santé à la surprise de tous, le Pr Agnès Buzyn fait quasiment l’unanimité parmi les professionnels de santé. Hématologue de renom, ancienne présidente de l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire, puis de l’Institut national du cancer et de la Haute Autorité de santé (HAS), elle succède à Marisol Touraine, celle-là même qui l’a nommée à la tête... Commenter

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.