La pharmacie en Europe - Fin de l’ère libérale pour la Hongrie et la Roumanie

La pharmacie en EuropeFin de l’ère libérale pour la Hongrie et la Roumanie

13.01.2011

Alors que la Commission européenne continue de plaider pour les bienfaits de la déréglementation en matière de pharmacies (voir encadré) deux pays membres de l’Union européenne, qui avaient largement « dérégulé » leurs pharmacies ces dernières années, changent radicalement de cap et reprennent aujourd’hui le chemin de la réglementation.

  • Un changement de cap qui se fonde sur les derniers arrêts de la Cour européenne de justice

SI L’HISTOIRE des pharmacies hongroises et roumaines, toutes deux privatisées dans les années 1990, comme celles des autres anciens pays de l’Est, ne peut se comparer à celle des officines des pays d’Europe occidentale, leur changement de cap n’en revêt pas moins une dimension symbolique qui n’échappera pas aux pharmaciens de l’ensemble de l’Europe.

La Hongrie - qui préside l’Union européenne du 1er janvier au 30 juin prochain - a voté en décembre dernier une loi prohibant le rachat...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
cochon

Bilans de médication : les syndicats demandent des comptes

Selon les chiffres communiqués par la CNAM, moins de la moitié des bilans partagés de médication a donné lieu à une rémunération du pharmacien. L’USPO et la FSPF s’accordent pour réclamer leur paiement sans délai. Lors d’une... 3

Partenaires