Dispensation très encadrée pour Plaquenil

Dispensation très encadrée pour Plaquenil

Marie Bonte
| 26.03.2020
  • plaquenil

Un décret paru ce jour au « Journal officiel » limite la délivrance de Plaquenil et des préparations à base d'hydroxychloroquine aux seules prescriptions correspondant à l’AMM. Il en est de même pour l'association lopinavir/ritonavir (Kaletra).

Promis lundi soir, par Olivier Véran, ministre de la Santé, un décret est paru aujourd’hui au « Journal officiel » visant à restreindre la dispensation de Plaquenil et de toute préparation à base d'hydroxychloroquine au cadre d'une prescription initiale « émanant exclusivement de spécialistes en rhumatologie, médecine interne, dermatologie, néphrologie, neurologie ou pédiatrie ou dans le cadre d'un renouvellement de prescription émanant de tout médecin ».

Comme annoncé également par le ministre, l’hydroxychloroquine pourra être administrée sous la responsabilité d'un médecin aux patients atteints par le Covid-19, dans les établissements de santé qui les prennent en charge, ainsi que pour la poursuite de leur traitement à domicile (si leur état le permet et sur autorisation du prescripteur initial). Le texte du décret prévoit également que cette disposition s’applique à l'association lopinavir/ritonavir (Kaletra).

Pour cette spécialité tout comme pour le Plaquenil, l’Agence nationale de sécurité du médicament et de produits de santé (ANSM) diffuse ce jour une recommandation aux pharmaciens, leur réitèrant qu’« à ce jour ni le Plaquenil ni le Kaletra n’ont d’indication dans la prise en charge du Covid-19 en ville ». L’ANSM rappelle par ailleurs aux pharmaciens que Plaquenil est inscrit sur la liste II des substances vénéneuses : « vous ne devez les dispenser que sur présentation d’une ordonnance, même si les boîtes dont vous disposez ou que vous recevez ne sont pas encore étiquetées « liste II » (cadre vert). »

En ce qui concerne la dispensation de Kaletra, les règles suivantes prévalent : honorer uniquement les prescriptions initiales hospitalières et les renouvellements d’ordonnance émanant de tout médecin. Alertée par les difficultés d’accès à ces traitements en ville, l’ANSM a demandé aux laboratoires Sanofi Aventis, Abbvie et Mylan de livrer dès que possible et en quantités suffisantes les grossistes-répartiteurs et les pharmacies en Plaquenil, Kaletra et ses génériques, et ce à hauteur des commandes habituelles.

Réagissant aux conséquences sur les officines de la médiatisation des essais cliniques, Sanofi a immédiatement mis en place un système de dépannage pour les patients traités par Plaquenil dans les indications validées de l’AMM. Le produit est sous contingentement médicalisé strict, rappelle le laboratoire. Les patients à court de traitement doivent se rapprocher de leur pharmacien qui effectuera le dépannage. Par conséquent, les pharmaciens doivent envoyer directement par e-mail l’ordonnance anonymisée – avec le cachet de la pharmacie et le numéro de téléphone bien lisibles — et en précisant bien l’indication du traitement chronique sur l’ordonnance, à l’adresse suivante question@sanofi.com.

Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
téléphone

Véran autorise les téléconsultations par téléphone

Dans le contexte de lutte contre la pandémie, le ministre des solidarités et de la santé vient d'annoncer sa décision d'autoriser la téléconsultation par téléphone, pour les patients dépourvus de moyens de connexion en vidéo.... 2

Partenaires