Statistiques professionnelles du réseau CGP - L’honoraire sauvera-t-il la marge ?

Statistiques professionnelles du réseau CGPL’honoraire sauvera-t-il la marge ?

Marie Bonte
| 20.03.2020

L'embellie du chiffre d’affaires, témoin de la dynamique de l’activité officinale, repose essentiellement sur la part croissante des honoraires de dispensation, comme l’analysent les experts-comptables indépendants du réseau CGP. Cette vigueur retrouvée ne doit cependant pas occulter la fragilité de certains indicateurs, notamment le recul de l’excédent brut d’exploitation (EBE) sur la majeure partie du réseau officinal.

  • tableau

Un chiffre devrait redonner le moral à la profession. Après cinq années d’étale marquées par une variation du chiffre d’affaires d'environ 0,5 %, l’activité officinale repart à la hausse de 2,8 %. L’officine doit essentiellement cette progression de son chiffre d’affaires à 1,882 million d’euros en moyenne, à la part des honoraires de dispensation et aux ROSP qui ont augmenté de 8,56 % en 2019. Ces recettes de 160 300 euros en moyenne constituent désormais 8,52...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
rosp

Les ROSP structure et génériques bientôt versées

À l’issue d’une réunion avec l’assurance-maladie, Gilles Bonnefond, président de l’USPO, a annoncé le versement de la ROSP structure dans 2 jours et de la ROSP génériques dans 3 semaines. Une bouffée d’air pour l’économie officin... Commenter

Partenaires