Leclerc profite du COVID-19 pour garder ses parapharmacies ouvertes

Leclerc profite du COVID-19 pour garder ses parapharmacies ouvertes

Didier Doukhan
| 16.03.2020
  • leclerc

Sur France 2, Michel Édouard Leclerc a demandé dimanche soir le maintien de l'ouverture de ses parapharmacies pour que ses « pharmaciens » puissent répondre aux demandes de conseils de la population. Laurent Filoche (UDGPO), indigné, appelle une nouvelle fois à rejoindre l'action collective contre le groupe Leclerc lancée par les pharmaciens.

Pour Laurent Filoche, président de l'Union des groupements de pharmaciens d’officine (UDGPO), les déclarations de Michel-Edouard Leclerc au Journal télévisé de France 2 (dimanche 15 mars) ont fait l'effet d'une provocation. « E. Leclerc a demandé à ce que ses parapharmacies soient ouvertes pour faire bénéficier le public des conseils de ses docteurs en pharmacie… qui n’existent pas, comme l’UDGPO l’a prouvé au niveau judiciaire ! » a-t-il aussitôt posté sur le groupe Facebook Pharmaction. Joint par le « Quotidien », le président de l'UDGPO n'en revient pas : « Que Michel Édouard Leclerc se targue d'avoir obtenu auprès de Bruno Lemaire l'autorisation de garder ouverts ses rayons de parapharmacie au motif qu'ils sont dotés de pharmaciens est insupportable ! »

Comble de l'exaspération, Laurent Filoche relaie également une photographie prise ce matin dans une parapharmacie Leclerc « ouverte et montrant une vendeuse munie d'un masque (voir photo) alors que les professionnels de santé et les patients en manquent ! » Et d'inviter ses confrères à rejoindre l'action collective engagée contre le distributeur. Forte de sa victoire remportée en décembre dernier contre Leclerc, l’UDGPO a en effet appelé, au début du mois, tous les pharmaciens à s’unir afin d’obtenir réparation pour le préjudice économique subi par la publicité mensongère des parapharmacies Leclerc.

Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
téléphone

Véran autorise les téléconsultations par téléphone

Dans le contexte de lutte contre la pandémie, le ministre des solidarités et de la santé vient d'annoncer sa décision d'autoriser la téléconsultation par téléphone, pour les patients dépourvus de moyens de connexion en vidéo.... 2

Partenaires