À la Une - La prime Macron ne fait plus recette

À la UneLa prime Macron ne fait plus recette

Marie Bonte
| 13.01.2020

Pas sûr que la « prime Macron », cette prime exceptionnelle défiscalisée et non soumise aux charges sociales, annoncée par le président de la République au lendemain de la crise des Gilets jaunes, connaisse le même succès cette année qu’en 2019. Désormais conditionnée à un accord d’intéressement dans l’entreprise, elle séduit moins les pharmacies, comme l'ensemble des TPE françaises.

  • Prime

La prime Macron aurait-elle vécu ? C’est la question qui se pose à la lecture des premiers sondages de l’année. Cette prime, défiscalisée et exonérée de charges sociales, avait pourtant connu des débuts prometteurs. En 2019, année de sa création véritable, 5,5 millions de salariés en ont bénéficié. En effet, 75 % des entreprises, soit 408 000 employeurs, avaient joué le jeu, accordant pour 30 % d’entre eux, le montant maximum, soit 1 000 euros, et pour 58 % moins...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
graphique

À la Une Réforme des retraites : touchez pas à la « capi » Abonné

Depuis l’annonce de compromis par le Premier ministre, le 11 janvier, les représentants de la profession travaillent d’arrache-pied pour présenter des propositions qui éviteront une mainmise totale de l’État sur le système de retraite des pharmaciens. Et plus particulièrement sur la retraite complémentaire par capitalisation (CAPI), pilier essentiel des pensions de la profession. Commenter

  • NS et TFR : la colère noire de l'USPO

    bonnefond

    La mise sous tarif forfaitaire de responsabilité (TFR) de l'alprazolam, l'amlodipine, la sertraline et la venlafaxine, quatre molécules... 3

  • Suspension d'AMM pour Picato

    picato

    La Commission européenne a décidé de suspendre l'AMM de la spécialité Picato gel dans l'attente des conclusions de la réévaluation du... Commenter

  • Chine : un inquiétant coronavirus

    chine

    Un nouveau virus inquiète la Chine. Selon les chiffres officiels, plus de 200 personnes ont déjà été contaminées et 3 personnes sont... Commenter

Partenaires