À la Une - Quand les infirmiers se paient les pharmaciens

À la UneQuand les infirmiers se paient les pharmaciens

21.11.2019

L’extension de la vaccination antigrippale à l'ensemble des pharmacies irrite les infirmiers. Mais les commentaires acerbes lus sur Internet et les réseaux sociaux ne sont pas toujours conformes à la réalité du terrain.

  • vitrine

À l'heure où l'exercice coordonné est fortement encouragé par les pouvoirs publics, la possibilité offerte à tous les pharmaciens de vacciner contre la grippe ne plaît pas à tout le monde.

Après les médecins, c'est au tour des infirmiers d'exprimer leur colère. En commentaire d’articles consacrés au sujet ou sur les réseaux sociaux, des infirmiers dénoncent un « matraquage médiatique » promouvant la vaccination à l’officine. Et n'hésitent pas à vilipender le comportement...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
plfss

À la Une Des missions en plus, de l'argent en moins Abonné

Feuille de route du système de santé pour la prochaine année, le projet de loi de financement de la Sécurité sociale 2020 a été adopté par l’Assemblée nationale le 3 décembre. Il contient quelques avancées notables pour l’exercice officinal dans un cadre budgétaire qui demeure, une fois de plus, très contraint. 4

Partenaires