En Normandie - La commune emploie le médecin et sauve la pharmacie

En NormandieLa commune emploie le médecin et sauve la pharmacie

Jacques Gravend
| 11.07.2019

Le médecin salarié communal n'est pas encore une pratique courante, mais des villes, surtout rurales, y viennent, permettant la survie de toutes les professions paramédicales, dont les pharmacies.

  • Normadie

Quand le maire de Fontaine-le-Dun a traversé la place de la mairie pour annoncer aux pharmaciens que la commune allait recruter un médecin, « on a poussé un grand ouf, on était hypersoulagés », rappelle Manuel Rezulak, un des trois titulaires. Ce petit bourg de Seine-Maritime, au sud de Dieppe, a vécu une histoire banale : deux médecins et demi y soignaient les 1 000 habitants, 3 000 avec la zone de patientèle. Un premier médecin part à la retraite, la seconde quitte le...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
violences pharmacie

Les agressions de pharmaciens augmentent de 60 %

Cette année encore, les statistiques publiées aujourd’hui par l’Observatoire des agressions de l’Ordre font état d’une recrudescence des actes de violence et d’incivilité envers la profession. 336 pharmaciens ont déclaré une... Commenter

Partenaires