RoActemra : risque d'atteinte hépatique grave

RoActemra : risque d'atteinte hépatique grave

Mélanie Maziere
| 25.06.2019
  • roactemra

Huit cas d'atteintes hépatiques ont été observés chez des patients traités par RoActemra (tocilizumab). Un suivi rapproché des patients est désormais mis en place.

Dans une lettre aux professionnels de santé diffusée par l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), le Laboratoire Roche informe d'un risque rare d'atteintes hépatiques graves, y compris d'insuffisance hépatique aiguë nécessitant une greffe, sous RoActemra ...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Coronavirus : vers une crise de la production des médicaments ?-0

Coronavirus : vers une crise de la production des médicaments ?

Selon l'Académie nationale de pharmacie, 80 % des principes actifs utilisés dans les médicaments sont fabriqués hors de l'Europe, et principalement en Asie. La Chine est un très grand pourvoyeur, mais son économie tourne au... Commenter

Partenaires