Rejets de résidus de médicaments dans l’environnement - Une stratégie européenne de prévention

Rejets de résidus de médicaments dans l’environnementUne stratégie européenne de prévention

Denis Durand de Bousingen
| 11.04.2019

La Commission européenne souhaite limiter les rejets de résidus de médicaments et de médicaments non utilisés dans l’environnement, principalement dans l’eau, à travers une « stratégie » associant des mesures préventives, scientifiques et administratives.

  • eprouvette

À l’image de l’augmentation globale de la consommation pharmaceutique depuis 1990, les rejets de médicaments dans l’environnement sont en progression constante, à l’exception des antimicrobiens. Ces rejets proviennent essentiellement de deux sources. D’abord, les médicaments consommés par les humains et les animaux, évacués par leurs voies naturelles. On trouve ensuite les médicaments non utilisés (MNU) jetés en dehors des dispositifs de collecte officiels. Il convient d’y ajouter les...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
equilibre

À la Une Accord CNAM : compromis ou trahison ? Abonné

L'assurance-maladie et les syndicats de pharmaciens jouent les funambules dans les négociations conventionnelles qui viennent de se rouvrir. Car tout est affaire d'équilibre entre la CNAM, qui cherche à récupérer un « trop perçu » par les pharmaciens, et les syndicats aux intérêts divergents. Alors que la FSPF refuse tout compromis qui ne permettrait pas au réseau officinal de recouvrir son... 13

Partenaires