La dispensation protocolisée sera-t-elle inscrite à la loi Santé ? - Prescription pharmaceutique : le retour

La dispensation protocolisée sera-t-elle inscrite à la loi Santé ?Prescription pharmaceutique : le retour

Marie Bonte
| 04.03.2019

Pour la seconde fois, Thomas Mesnier, rapporteur général de la loi Santé, va soumettre un amendement portant sur la dispensation par le pharmacien de médicaments pour des pathologies bénignes. Une solution d’amélioration du parcours de soins proposée par l’Ordre des pharmaciens.

Cette fois sera-t-elle la bonne ? Après avoir été retoquée à l’automne dernier lors du vote de la loi de financement de la Sécurité sociale (LFSS 2019), puis en janvier dernier, la dispensation protocolisée passera-t-elle le cap de l’hémicycle de l’Assemblée nationale ?

C’est en tout cas l’objectif de Thomas Mesnier, rapporteur général de la loi Santé. Il portera un amendement émanant d'une proposition de l’Ordre des pharmaciens. La dispensation protocolisée consiste à...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
equilibre

À la Une Accord CNAM : compromis ou trahison ? Abonné

L'assurance-maladie et les syndicats de pharmaciens jouent les funambules dans les négociations conventionnelles qui viennent de se rouvrir. Car tout est affaire d'équilibre entre la CNAM, qui cherche à récupérer un « trop perçu » par les pharmaciens, et les syndicats aux intérêts divergents. Alors que la FSPF refuse tout compromis qui ne permettrait pas au réseau officinal de recouvrir son... 12

Partenaires