Tourisme - Tout schuss vers la Savoie authentique - Le Val d’Arly, entre glisse et terroir

Tourisme - Tout schuss vers la Savoie authentiqueLe Val d’Arly, entre glisse et terroir

Annick Bernhardt-Olivieri
| 07.02.2019

Séparé de la Haute-Savoie par le col des Aravis, niché près du Mont-Blanc et du Beaufortin, le joli Val d’Arly rayonne en Savoie. Proche de Megève, loin du ski mondain, il veille, avec deux grands domaines dédiés aux sports de glisse et quatre stations restées de chaleureux villages, à préserver son patrimoine alpin et pastoral.

  • Val d'Arly-Les Bougnettes
  • Val d'Arly-Coopérative fruitière
  • Val d'Arly1-Raquettes
  • VAL D'ARLY-LA FERME de Victorine
  • Val d'Arly2-Ski-bob

Si les sports d’hiver ont pris leur part dans l’économie locale, l’élevage laitier est l’activité majeure de la vallée, qui doit son nom à son torrent de montagne, l’Arly. Sa production en beaufort, « le prince des gruyères », et en reblochon illustre son ancrage dans le terroir savoyard. Granges, chalets d’alpage et fermes traditionnelles en bois couleur réglisse s’égrènent de-ci de-là. Dans les villages, les habitations se blottissent autour des églises baroques dont...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Pascal Brière 2

À la Une Biosimilaires : la substitution est déjà possible Abonné

Le président de Biogaran, Pascal Brière, défend ouvertement la substitution par le pharmacien du médicament biologique d’origine par son biosimilaire. Las d’attendre un hypothétique décret d’application en précisant les modalités, il estime que le pharmacien peut s’en passer. 1

Partenaires