Spécial bilan 2018

Spécial bilan 2018

Jacques Gravier
| 03.01.2019
  • montage

De plus en plus sollicité, le pharmacien ne sait plus où donner de la tête. Vaccination, entretiens pharmaceutiques, bilans de médication, dépistages en tout genre, campagnes de santé publique… Comme le faisait remarquer un responsable syndical lors des récents Entretiens de Galien à Lyon, les pharmaciens ont un peu de mal à tout digérer. Et cela sans toujours bien percevoir l'intérêt, en tout cas économique, de ces sollicitations souvent chronophages.

Il faut dire que la mutation...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
baisse

ROSP générique : pour la FSPF, le compte n’y est pas

Les pharmaciens toucheront cette année en moyenne 2 213 euros de moins au titre de la ROSP générique. Un effondrement jugé inacceptable par la FSPF. Le paiement de la rémunération sur objectifs de santé publique (ROSP) pour la... 5

Partenaires