Congrès national des pharmaciens - Les dispositifs médicaux dans la tourmente

Congrès national des pharmaciensLes dispositifs médicaux dans la tourmente

Christophe Micas
| 29.10.2018

Les ventes de produits inscrits à la LPP représentent 7 à 8 % du chiffre d’affaires (CA) des officines. Mais pour beaucoup, les problèmes liés à ces dispositifs médicaux (DM) sont inversement proportionnels à leur poids dans l’activité des pharmacies.

« Il n’y a pas une réunion à laquelle je participe dans les différentes régions de France sans que les pharmaciens m’interrogent sur ce thème », indiquait ainsi récemment le président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), Philippe Gaertner (« le Quotidien » du 18 octobre).

Et d’expliquer qu’aujourd’hui, les confrères sont confrontés à deux problèmes majeurs : l’absence de libre choix du fournisseur par le patient et la spirale...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
téléconsultation

À la Une « J'ai testé la téléconsultation » Abonné

Officiellement entrée à l'officine depuis le 6 décembre dernier, la téléconsultation s'impose comme un nouveau modèle de prise en charge du patient. Quelques pharmaciens pionniers n'ont pas hésité à s'emparer immédiatement de cette innovation, la déclinant pour certains en cabine high-tech et pour d'autres dans une version plus light. Dans tous les cas, ces initiatives visent déjà à remédier aux... 2

Partenaires