Tamoxifène : une mauvaise observance chez 1 femme sur 6

Tamoxifène : une mauvaise observance chez 1 femme sur 6

Marie Bonte
| 19.10.2018
  • Médicament

Une étude, présentée aujourd’hui par le Dr Barbara Pistilli, oncologue à l’Institut Gustave Roussy, démontre que 16 % des patientes sous Tamoxifène ne suivent plus, ou insuffisamment, leur traitement au bout d’un an.

Une étude présentée le 19 octobre à l’occasion du Congrès européen d’oncologie (ESMO), à Munich, fait état d’un taux alarmant de femmes françaises atteintes d’un carcinome mammaire traité par Tamoxifène qui ne suivent pas, ou pas...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
hep C

Hépatite C chronique : les généralistes ont la main

La prescription de deux antiviraux à action directe (AAD) pour le traitement de l’hépatite C chronique est désormais ouverte aux médecins généralistes, comme prévu par le Plan priorité prévention. Jusqu’à présent réservés à... Commenter

Partenaires