Faux médicaments : les populations africaines se disent mal informées

Faux médicaments : les populations africaines se disent mal informées

Jacques Gravier
| 16.07.2018
  • Afrique médicaments falsifiés

Une étude sur les médicaments falsifiés montre que les Africains considèrent ne pas être suffisamment informés des dangers de ce fléau.

Le trafic de médicaments falsifiés dans le monde est estimé à près de 200 milliards de dollars, soit plus que la prostitution et le commerce illicite de marijuana*. Il touche particulièrement l'Afrique, comme l'explique Geoffroy Bessaud, directeur de la coordination anticontrefaçon de Sanofi : « ...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
ibu

Ibuprofène et kétoprofène aggravent les infections, alerte l'ANSM

Une enquête des centres régionaux de pharmacovigilance (CRPV) de Tours et Marseille, suggère le « rôle aggravant » de l'ibuprofène et du kétoprofène en cas d'infection. L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits... 6

Partenaires