Les pratiques peu éthiques de certains assureurs - États-Unis : des médicaments plus chers pour le patient s'ils sont remboursés

Les pratiques peu éthiques de certains assureursÉtats-Unis : des médicaments plus chers pour le patient s'ils sont remboursés

Denis Durand de Bousingen
| 28.06.2018

Pour avoir incité un de ses clients à payer moins cher un générique prescrit, un pharmacien californien a été menacé de sanctions par l’assurance privée dont relevait ce patient. L’affaire illustre les pratiques peu « éthiques » de certains assureurs, qui font payer au prix fort des médicaments bon marché, même aux patients les plus pauvres.

  • hhh

La majorité des patients américains possèdent une assurance privée pour leurs dépenses de santé, mais plusieurs millions d’entre eux disposent d’une aide médicale publique prenant en charge tout ou partie de ces frais. Dans les deux cas, le « reste à charge » appelé là-bas « copaiement » reste important, y compris pour les médicaments, et dépasse facilement dix dollars par boîte pour les génériques, voire 30 ou 50 dollars pour la plupart des spécialités.

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
entretiens pharmacie

Les entretiens pharmaceutiques payés « au fil de l’eau » dès 2020

Les syndicats de la profession ont emporté une victoire hier en obtenant la suppression de la rémunération sous ROSP pour les entretiens AVK, AOD, asthme et les bilans partagés de médication. Cette disposition s'applique... 2

Partenaires