Alerte à la bombe - Situation explosive pour une pharmacie berlinoise

Alerte à la bombeSituation explosive pour une pharmacie berlinoise

Denis Durand de Bousingen
| 26.04.2018

Ouverte sans interruption depuis 12 ans, la pharmacie installée dans la gare principale de Berlin n’a dû, vendredi, sa première fermeture qu’à une bombe alliée de 500 kg retrouvée quelques jours plus tôt lors de travaux menés dans le quartier.

Afin de dégager et de neutraliser sans danger cet encombrant souvenir de la dernière guerre, les démineurs ont fait boucler et évacuer tout le secteur, entraînant notamment l’arrêt du trafic ferroviaire et mettant par là même un terme au « record » d’ouverture ininterrompue d’une pharmacie dans le pays. Il n’existe en effet aucune autre officine qui soit ouverte 24 heures sur 24, 365 jours par an en...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Pascal Brière 2

À la Une Biosimilaires : la substitution est déjà possible Abonné

Le président de Biogaran, Pascal Brière, défend ouvertement la substitution par le pharmacien du médicament biologique d’origine par son biosimilaire. Las d’attendre un hypothétique décret d’application en précisant les modalités, il estime que le pharmacien peut s’en passer. 1

Partenaires