Retraites des pharmaciens - Un modèle à défendre

Retraites des pharmaciensUn modèle à défendre

Marie Bonte
| 12.04.2018

Visionnaires, les pharmaciens ont été les premiers à créer un modèle de retraite fondé autant sur la répartition que sur la capitalisation. Un régime qui pourrait faire des émules à l’heure de la réforme systémique des retraites lancée par le gouvernement, mais dont il s’agit de défendre à tout prix les intérêts.

Le rôle que joueront les mandataires de la Caisse d’assurance vieillesse des pharmaciens (CAVP) dans les prochains mois, sera décisif. À l’heure où le gouvernement décide de mettre en œuvre une réforme systémique visant un régime de retraite universel, la CAVP a le devoir de promouvoir son modèle. Un modèle hybride qu’elle a été la première à concevoir il y a 55 ans, et reposant sur deux piliers, répartition et capitalisation. La CAVP est d’ailleurs à ce titre, le second fonds de...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Olivier Véran

Olivier Véran veut relancer la production de médicaments en Europe

Hier au Sénat, le nouveau ministre de la Santé, Olivier Véran, s'est montré rassurant quant au risque sur l'approvisionnement en médicaments du fait de l'épidémie de coronavirus qui paralyse l'industrie chinoise. Il prône... 1

Partenaires