Vaccination à l’officine - Pour une expérimentation étendue à quatre régions

Vaccination à l’officinePour une expérimentation étendue à quatre régions

Mélanie Maziere
| 12.04.2018

Le succès de la première année d’expérimentation de la vaccination à l’officine, dont l’évaluation est en cours, ne fait pas de doute. Face à l’annonce de la généralisation de ce nouveau service en 2019, l’Ordre des pharmaciens demande de passer de deux à quatre régions expérimentatrices et d’autoriser la vaccination antigrippale de toute la population adulte dès l’hiver 2018.

  • vaccination

C’est un succès. Avant même les résultats très attendus de l’évaluation menée par le gouvernement, les pharmaciens en sont persuadés. D’abord parce que cette première année d’expérimentation de la vaccination antigrippale à l’officine a dépassé ses objectifs. « Le ministère tablait sur 30 000 vaccinations, nous en avons réalisé presque 160 000 à la fin de l’expérimentation », se félicite Jean-Philippe Brégère, vice président de l’Union des syndicats de pharmaciens d'officine...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Prescription électronique

À la Une Ordonnance électronique : c'est pour quand ? Abonné

En chantier depuis plusieurs années, l’application de l’e-prescription va s’accélérer, une évolution rendue nécessaire par la sécurisation de la transmission des ordonnances. Mais aussi par l'encouragement des professionnels de santé à la coordination des soins. Commenter

Partenaires