À la Une - La femme, oubliée du médicament

À la UneLa femme, oubliée du médicament

Charlotte Demarti
| 08.03.2018

Qu’en est-il du droit des femmes à disposer de médicaments adaptés ? En ce 8 mars, la question se pose d'autant plus que les traitements sont aujourd'hui essentiellement testés chez les hommes. Pourtant les deux genres ne sont ni génétiquement ni biologiquement similaires. Et l’efficacité d’un médicament et ses effets secondaires peuvent différer d'un sexe à l'autre.

  • femme médicament

Savez-vous que le zolpidem (Stilnox) est éliminé plus lentement chez la femme que chez l'homme ? Et que son action peut donc persister le lendemain de la prise et accroître le risque d’accident de la route ?

Pour cette raison, en 2013, l’agence américaine du médicament (FDA) a demandé aux laboratoires de diviser par deux la posologie du zolpidem recommandée chez la femme (5 mg au lieu de 10 mg chez l’homme). En France, en revanche, rien n’a...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
OTC

À la Une L'automédication à la recherche d'un second souffle Abonné

Marché en berne, définition floue, voire négative, défiance des usagers, concurrence de produits sans AMM et hors monopole : l'automédication semble en mauvaise posture. Pourtant, des nouvelles stratégies industrielles et commerciales laissent espérer un sursaut à ce segment qui doit encore trouver sa place dans le parcours de soins. 2

Partenaires