Production de biomédicaments - Le retard de la France met en péril la médecine de demain

Production de biomédicamentsLe retard de la France met en péril la médecine de demain

Mélanie Maziere
| 22.02.2018

Malgré de solides atouts, la France est distancée par ses voisins européens en termes de production de médicaments biologiques. Alors que l’avenir est aux thérapies géniques et cellulaires, ce retard pourrait coûter bien plus qu’une perte industrielle. Selon le LEEM, la santé publique est en jeu.

  • medocs

La France compte 271 sites de production pharmaceutique, parmi lesquels on trouve 35 sites de bioproduction, dont 32 ont répondu aux questions d’une enquête menée par AEC Partners. La cartographie de la bioproduction, dévoilée jeudi dernier lors d’un colloque du LEEM, montre que la grande majorité de ces sites appartient à des groupes français. Un signe de manque d’attractivité. Autre point faible : la bioproduction française concerne principalement des biomédicaments matures comme...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
pandémie

Coronavirus, une pandémie en vue ?

Plus de 200 cas détectés dans le nord de l'Italie, au moins 12 morts en Iran, des pays qui ferment leurs frontières… l’épidémie de Covid-19 prend une ampleur mondiale. À la date du 24 février, plus de 2 600 personnes sont... 3

Partenaires