TROD à l'officine   - Une liste qui mérite d'être étendue

TROD à l'officine  Une liste qui mérite d'être étendue

Charlotte Demarti
| 19.02.2018

Tests rapides d’orientation diagnostique (TROD) de l’infection à VIH, des infections urinaires, de recherche du statut vaccinal contre le tétanos… L’Académie nationale de pharmacie souhaite que les pharmaciens puissent réaliser de nouveaux TROD à l’officine.

  • test angine

À l’officine, les pharmaciens sont autorisés à réaliser quelques tests rapides à orientation diagnostique (TROD) : le TROD angine à streptocoque A, le TROD grippe et le TROD glycémie (uniquement dans le cadre de campagnes de dépistage du diabète pour ce dernier).
Pourtant, il serait intéressant, en termes de santé publique, de faire évoluer la liste des TROD autorisés à la pharmacie, soutient l’Académie de pharmacie dans un rapport publié en février. Notamment, « autoriser les...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
OTC

À la Une L'automédication à la recherche d'un second souffle Abonné

Marché en berne, définition floue, voire négative, défiance des usagers, concurrence de produits sans AMM et hors monopole : l'automédication semble en mauvaise posture. Pourtant, des nouvelles stratégies industrielles et commerciales laissent espérer un sursaut à ce segment qui doit encore trouver sa place dans le parcours de soins. 2

Partenaires