Bilan de médication - Les raisons de se lancer

Bilan de médicationLes raisons de se lancer

Christophe Micas
| 12.02.2018

Jean-Michel Mrozovski, président du Comité pour la valorisation de l’acte officinal (CVAO), milite pour que les pharmaciens se lancent dans les bilans de médication.

  • Confidentialité

Jean-Michel Mrozovski s’inquiète du manque d’intérêt que semble porter les officinaux à cette nouvelle mission qui pourtant est, selon lui, l’avenir du métier de pharmacien. « Pratiquer des bilans de médication, c’est rendre visible le rôle du pharmacien, montrer qu’il est le dispensateur des ordonnances et un acteur incontournable de l’accompagnement des patients à la recherche d'une meilleure compréhension et utilisation de leurs traitements. Dispensation et accompagnement sont...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Salaires

Grille des salaires 2019 : le point officinal bloqué à 4,425 euros

Les partenaires sociaux de la branche se sont rencontrés hier, lundi 14 janvier, pour négocier la revalorisation 2019 de la grille des salaires. Aucun terrain d’entente n’a été trouvé. À peine l’accord sur les salaires conclu en... 1

Partenaires