Le monde aujourd'hui - Le retour de la guerre froide

Le monde aujourd'huiLe retour de la guerre froide

Richard Liscia
| 12.02.2018

Vladimir Poutine a tenté à plusieurs reprises de trouver la paix en Syrie par le dialogue entre les combattants, il a échoué. Pendant ce temps, la victoire remportée par Bachar Al-Assad avec le soutien militaire de Moscou s'effrite. Les combats reprennent partout sur le territoire et le régime de Bachar a pris des coups sévères, tandis que la Turquie envahit le nord syrien.

  • Le retour de la guerre froide

Américains et Européens n'ont jamais accepté la pax putina, d'autant qu'elle est exactement l'aboutissement qu'ils exècrent, à savoir le triomphe de la force sur les aspirations légitimes des factions belligérantes. M. Poutine, quant à lui, vient d'apprendre les conséquences d'une politique de superpuissance. Elle coûte cher, elle finit souvent par l'enlisement, elle crée un vif malaise dans le pays qui l'exerce. L'ambition du président russe n'a pas de limites. Il étouffe, par les pires...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
ROSP

À la Une ROSP 2017 : ce qu'elles rapportent vraiment Abonné

Substitution générique, accompagnement des asthmatiques, suivi des patients sous anticoagulants : plusieurs missions justifient une rémunération complémentaire à celle de la marge commerciale et des honoraires. Mais combien ces rémunérations sur objectifs de santé publique (ROSP) rapportent-elles, en moyenne, aux pharmaciens ? Commenter

Partenaires