Polémique en Allemagne - Faut-il débaptiser les « pharmacies du Maure » ?

Polémique en AllemagneFaut-il débaptiser les « pharmacies du Maure » ?

Denis Durand de Bousingen
| 08.02.2018

Délire politiquement correct pour les uns, preuve de respect et d’égalité pour les autres : une association de migrants demande officiellement à la ville de Francfort de débaptiser deux pharmacies de la ville, au motif que leur nom, « Mohren Apotheke », c’est-à-dire la « pharmacie du Maure », constitue une injure raciste à l’encontre des Africains vivant en Allemagne.

  • pharmacie du Maure

Mot allemand forgé dès le Moyen-Âge, le « Mohr », dont l’équivalent français est le « Maure », désigne à l’origine les Africains du Sahara, puis, plus globalement, toutes les personnes à la peau foncée. Largement usité pendant des siècles, il a pris au fil du temps, selon certains mouvements antiracistes, une connotation péjorative, toutefois moins virulente que d’autres noms désignant des personnes de couleur. En raison de l’ancienneté du terme, l’Allemagne compte d...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Notice

Autotests : des notices à revoir, selon l'Académie de pharmacie

Les notices de plusieurs autotests commercialisés en pharmacie sont inexactes et de nature à rassurer ou inquiéter à tort les usagers, pointe une étude de l’Académie de pharmacie. Autotests VIH, tétanos, allergie, anémie… Des... 3

Partenaires