À la Une - « Des mesures incohérentes et idiotes » selon Pascal Brossard

À la Une« Des mesures incohérentes et idiotes » selon Pascal Brossard

Mélanie Maziere
| 05.02.2018

Le relistage des codéinés et dérivés, l'interdiction de la publicité pour les vasoconstricteurs et les projets d'interdiction des marques et des marques ombrelles sont autant de mesures « illogiques, inefficaces et injustifiées » pour le vice-président de l'AFIPA Pascal Brossard.

L'agacement est palpable. Ne serait-ce que dans le choix des qualificatifs utilisés par le vice-président de l'AFIPA, Pascal Brossard, lorsqu'il explique les raisons du recul du marché de l'automédication en 2017. Selon lui, les dernières décisions des autorités et les projets en cours concernant le secteur démontre « une méconnaissance totale de la part de la nouvelle équipe gouvernementale ».

Le relistage des codéinés et dérivés, intervenu l'été dernier pour faire...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
médicament internet

Vente de médicaments sur Internet : la profession s'unit contre le projet de loi

Lors d’une réunion hier avec les cabinets du ministère de la Santé et de Bercy, la profession unie a rappelé sa fermeté contre l’assouplissement de la vente en ligne de médicaments, dans le cadre du projet de loi ASAP. La... 3

Partenaires